5 objectifs de campagnes Facebook pour des publicités performantes

objectifs campagne facebook

“Celui qui n’a pas d’objectifs ne risque pas de les atteindre.”

C’est valable dans la vie, mais aussi sur la publicité Facebook :).

Il est donc essentiel, avant de démarrer vos campagnes Facebook, de définir vos objectifs business.

Si vous êtes un e-commerçant, cela peut être :

  • Faire connaître votre site 
  • Faire connaître un nouveau produit
  • Augmenter de “x” % votre chiffre d’affaires
  • Convertir un segment de clientèle
  • Fidéliser vos clients

Si vous proposez des services :

  • Gagner en notoriété
  • Présenter vos services
  • Augmenter votre chiffre d’affaires
  • Rester en contact avec vos clients
  • Faire tester un service gratuitement

Etc…

Bien évidemment, vous pouvez avoir plusieurs objectifs, et tant mieux, car grâce avec la publicité Facebook, vous pouvez les atteindre !

Mais il ne faut pas s’y prendre comme un manche, sous peine de ne pas avoir les résultats escomptés.

Et ce, même si vos produits sont excellents.

Déjà, pourquoi utiliser la publicité Facebook ? 

Si vous avez un doute quant à l’utilité de Facebook pour développer votre entreprise, il ne devrait plus y en voir avec les deux statistiques que je vais vous donner :

  • 2,5 milliards d’utilisateurs actifs mensuels dans le monde (Plus de 30% des humains)
  • 35 millions d’utilisateurs actifs mensuels en France (soit plus de 1 français sur 2)

Vous vous dites : “Bon, ok”.

Normal.

Pour expliciter ces statistiques de manière plus avancée, ça signifie simplement que vos clients s’y trouvent et y passent un certain temps.

On estime, en moyenne, à 38 minutes le temps que passe un utilisateur sur Facebook par jour.

Ca veut dire quoi ?

Qu’il va falloir être pertinent et convaincant rapidement pour attirer l’attention de vos prospects.

Mais dans cette démarche qui peut s’avérer fastidieuse, vous n’êtes pas tout seul.

Facebook veut que vous réussissiez à atteindre vos objectifs grâce à leur plateforme. 

Pas par sympathie, juste parce qu’ils vivent de leurs revenus publicitaires. Donc ils ont tout intérêt à ce que vous dépensiez plus.

Hors, si vous n’avez pas de résultats, vous n’allez pas vous ruiner dans le vent.

Et qu’est-ce que Facebook a mis en place pour vous aider à atteindre vos objectifs…?

Des objectifs ! 😉

Mais encore, à quoi correspond un objectif de campagnes Facebook ?

C’est vraiment simple.

Un compte de publicité Facebook se structure toujours de cette manière :

Source : business2community

  • La campagne “Facebook Campaign” : C’est ici que vous allez définir l’objectif de vos campagnes Facebook, ce que nous verrons dans la suite de cet article.
  • Les ensembles de publicités “Facebook Ad Set” : C’est ici que nous allons choisir les personnes que nous voulons cibler dans nos publicités, selon plusieurs critères (sociodémographiques, ciblage par intérêts, comportements…)
  • Les publicités “Ad” : C’est la partie créative. C’est ici que nous allons créer les annonces qui vont s’afficher dans le fil d’actualité Facebook ou Instagram, et que les personnes que vous avez ciblées vont voir.

Voilà, vous allez mieux comprendre ce qui va suivre.

Lorsque vous allez créer vos campagnes Facebook, dans le Business Manager, Facebook va vous poser la question suivante :

Quel est votre objectif Marketing ?

Au tout début de l’article, je vous ai donné des exemples de ce qu’ils pourraient être. Bien sûr, vous pouvez en avoir plusieurs.

Mais attention ici, retenez bien la chose suivante :

Une campagne = un objectif.

Vous allez comprendre pourquoi.

En faîtes, lorsque vous créez une campagne, vous allez en réalité demander à Facebook de vous trouver les personnes les plus susceptibles de réaliser votre objectif, grâce à son système intelligent et à son immense base de donnée.

Mais pour cela, il faut choisir un seul et unique objectif par campagne, sinon il sera perdu ;).

Tout simplement.

Voici la fameuse liste d’objectifs que Facebook propose :

Vous remarquerez qu’il y a 3 grandes catégories d’objectifs de campagnes Facebook :

  • Sensibilisation

Il permet de faire connaître votre marque auprès des personnes qui sont susceptibles de s’y intéresser. L’objectif est principalement d’annoncer votre présence sur le marché.

Du genre :

“Regardez c’est nous ! On vous propose “ça” et c’est génial parce que ça vous permet d’atteindre “tel résultat” !

C’est clairement pour développer votre image de marque (également appelée “branding”).

  • Considération

Une fois sensibilisée, votre audience peut vous considérer et s’intéresser de plus près aux produits que vous vendez ou aux services que vous proposez.

Là réside tout l’intérêt de cette catégorie.

  • Conversion

Enfin, une fois les deux étapes précédentes abouties, l’objectif sera de les inciter à passer à l’action. Cela peut être caractérisé par une vente, un prospect (lead), ou simplement un ajout au panier si vous faîtes de l’e-commerce.

Dans chacune de ces catégories, vous pouvez choisir un objectif encore plus spécifique à atteindre.

Et ça tombe bien car dans cet article, je vais vous présenter les objectifs qui, selon moi, performent le mieux en 2020.

Je vais vous les présenter en appliquant une chronologie de conversion.

Ne vous inquiétez pas, rien de compliqué, juste c’est un terme qui m’est venu d’un coup ;).

En faites, partez du principe que vos prospects entrent dans ce qu’on appelle un entonnoir de conversion et qu’à chaque étape, il y a des actions précises à faire.

La méthode la plus connue s’appelle AIDA

  1. On attire l’attention. (Sensibilisation)
  2. On suscite l’intérêt. (Considération)
  3. On augmente le désir du prospect (Considération +)
  4. Il passe à l’action (Conversion)

Car si l’on commence par vouloir faire agir une personne alors qu’elle ne vous connaît pas, comprenez que les résultats risquent de ne pas être au rendez-vous.

Notamment si le produit/service que vous vendez est cher…

Voici un excellent article de mon confrère Danilo qui vous explique celle-ci plus en profondeur.

Je vais donc vous présenter les 4 objectifs les plus pertinents dans cet ordre là, ce qui vous permettra d’atteindre vos objectifs business de la manière la plus optimisée possible !

On y va 🙂

#1 Couverture

Cet objectif de campagnes Facebook est une pépite pour plusieurs raisons :

Tout d’abord, il permet de se faire connaître (Sensibilisation), mais aussi de maîtriser ses coûts !

Je vais vous expliquer. 

L’objectif “Couverture” (appelée “Reach” en anglais) vous permet de montrer votre publicité à un maximum de personnes de votre audience, tout en contrôlant le nombre d’impressions par personne.

Une “Impression” est définie comme le nombre de fois où votre publicité apparaîtra, par exemple, dans le fil d’actualité Facebook (ou Instagram) de vos prospects.

Attention : Beaucoup de personnes ont du mal à comprendre la différence entre “Couverture” et “Impression”. 

La différence est que “Couverture”, c’est le nombre unique de personnes que vous avez touché grâce à votre publicité. 

Par exemple, si un seul et unique prospect voit votre publicité 10 fois, la “Couverture” sera de 1, tandis que “Impressions” sera de 10.

C’est donc un énorme avantage car il nous laisse un vaste choix stratégique dans notre quête de notoriété.

Par exemple, vous pouvez vous dire :

  • Est-ce que je veux y aller “mollo”

Dans ce cas, je choisis de montrer peu de fois ma publicité par personne.

  • Est-ce que je veux y aller “cool” ?

Je vais lisser mes apparitions de façon continue et constante.

  • Est-ce que je veux “bourriner”

Là, je veux qu’on me voit partout, tout le temps, c’est sûr qu’on ne peut pas me rater !

Il vous appartient de définir ce que signifie pour vous ces trois stratégies, en terme d’impressions.

Ce que je veux dire, c’est que c’est relatif.

Pour moi “bourriner” ça peut vouloir dire que je veuille que ma publicité apparaisse 4 fois par jour et par personne, tandis que pour vous 1 fois par jour et par personne sera déjà très significatif.

Tout dépend de votre stratégie, de votre activité…et de votre budget.

Car sur Facebook Ads, vous êtes facturés sur chaque “Impression”.

Donc il est logique que plus vous apparaissez, plus vous payez.

Ce type d’objectifs est aussi diaboliquement efficace quand il s’agit de cibler les personnes qui ont déjà manifesté un intérêt envers votre entreprise.

C’est ce qu’on appelle du retargeting

Un exemple :

Je suis sophrologue, et je souhaite montrer à nouveau une publicité aux personnes qui ont déjà vu la page de mon site web où je propose mes consultations.

Je vais donc, grâce au pixel Facebook, créer une audience personnalisée pour cibler ces clients potentiels.

L’objectif sera double : 

  • Cibler une audience qui est déjà “chaude”, donc dans le bas du tunnel de conversion.
  • Maîtriser le nombre de fois où chaque personne verra ma publicité, ce qui me permettra également de contrôler la “répétition”.

Parce que oui, une répétition trop élevée peut être un mauvais indicateur…

Par exemple, une “répétition” de 4 signifie que chaque personne a vu, en moyenne, 4 fois votre publicité.

Ce qui peut amener à une baisse du taux de clic (CTR) et donc une augmentation de vos CPC.

Pourquoi ?

Car une personne qui voit votre publicité pour la 4ème fois en connaît déjà le contenu, mais pire encore, elle peut carrément décider de bloquer la publicité !

Et ça, c’est un très mauvais indicateur pour Facebook…

C’est aussi en ça que l’objectif “Couverture” est vachement intéressant, afin de maîtriser ce paramètre.

Conclusion :

Définitivement, l’objectif de campagnes Facebook “Couverture” est vraiment efficace pour toucher un maximum de personnes, tout en contrôlant les différents facteurs que je vous ai indiqués. 

Personnellement, j’aime bien l’utiliser pour faire du retargeting car il me permet de contrôler la fréquence de diffusion, et aussi, de diminuer mes coûts.

En sachant que le retargeting est généralement le ciblage publicitaire obtenant les retours sur investissements les plus élevés (ROAS).

Toutes ces raisons me font dire que “Couverture” est un objectif clé si vous voulez réussir vos publicités Facebook.

#2 Interaction

Objectif que j’utilise depuis mes débuts dans mes campagnes Facebook Ads.

Je le considère comme un indispensable, notamment au tout début de la vie d’un site e-commerce ou d’un lancement de produit.

Voici pourquoi :

L’objectif “Interaction” vous permet de gagner en preuve social.

Sa mission ?

Récolter un maximum d’interactions sur vos publicités (like, mentions “J’aime”, partages, commentaires….) !

L’effet boule de neige ici est monstrueux ! 

D’une part, obtenir des interactions peut rendre vos annonces virales, mais aussi montrer à vos prospects que des personnes s’intéressent déjà à vos produits/services.

Prenons par exemple le marché des restaurants : 

Vous avez deux restaurants côte-à-côte. L’un est vide et l’autre est rempli.

Dans lequel iriez-vous ?

C’est la même chose ici.

Psychologiquement, le cerveau humain sera rassurer de voir que des personnes utilisent déjà le produit/service, ce qui facilitera sa prise de décision et surtout, son passage à l’action.

Ne négligez pas cette partie, car selon moi, c’est ce qu’il y a de plus puissant pour vraiment exploser ses ventes. 

La preuve sociale.

Et l’objectif de campagnes Facebook “Interaction” nous permet de le faire, et le plus souvent, à un coût vraiment intéressant.

Un bon CPI (coût par interaction, donc des like par exemple) est de 0,20€, tandis qu’un excellent peut être de 0,01€ !

Autrement dit, si vous arrivez à avoir un CPI pas cher, je vous laisse imaginer ce que vous pourriez obtenir comme engagement sur vos publications.

#3 Vues de vidéos

Selon moi, l’objectif de campagnes Facebook “Vues de vidéos” est dans la continuité du précédent.

Même si vous pouvez utiliser l’objectif “Interaction” sur des vidéos, qui s’avère d’ailleurs vraiment efficace, vous allez favoriser surtout les interactions.

Ici, ce que nous voulons, c’est que notre audience voit absolument notre vidéo.

Et pourquoi ?

Car on estime que c’est cette vidéo qui va vraiment déclencher les émotions nécessaires, dans le cerveau de notre audience, pour les faire passer à l’action !

Des études ont montré que la vidéo avait un meilleur taux de mémorisation de la part des prospect que les images.

C’est un fait.

De plus, l’un des réels avantages d’utiliser cet objectif de campagnes Facebook est que les coûts sont particulièrement bas, un peu comme dans “Interaction”.

La vidéo est également énormément engageante car vous pouvez montrer, par exemple, une personne en train d’utiliser le produit que vous voulez vendre.

La personne qui visualise votre vidéo peut alors se projeter au moment où viendra son tour d’être en possession de celui-ci.

Enfin, une vidéo est beaucoup plus souvent partager qu’une image. Et quand on connaît la puissance du bouche-à-oreille sur internet… 

Imaginez donc que votre CPV de vidéo (coût par vue) soit de 0,05€.

Si vous avez un budget de 5 000€, et si votre ciblage est bien fait, cela vous permettra de toucher 100 000 personnes qualifiées.

Avec un taux de conversion de 1%, vous convertirez 1 000 personnes en clients.

Si votre panier moyen est de 50€ et si mes calculs sont bons, vous ferez alors…50 000€ de chiffre d’affaires !

Je pense que tout est dit.

N’oubliez pas que sur Facebook Ads, et sur les autres plateformes publicitaires, l’important n’est pas combien vous dépensez, mais combien ça vous rapporte.

Conclusion : 

Que vous veniez de lancer votre activité, ou que vous soyez déjà bien établi, l’objectif “Vues de vidéos” est un indispensable si vous voulez consolider votre image de marque, faire la promotion d’un nouveau produit, faire du retargeting…

Et le tout a un coût intéressant ! 

Vous pouvez donc en abuser :).

#4 Message 

Celui-ci est souvent moins utilisé que les autres.

Même me concernant, je l’avais rarement utilisé.

Et pourtant, je pense qu’à l’heure de la personnalisation, il peut vous être d’une grande utilité.

Ce type d’objectif de campagnes Facebook vous permet de gagner en proximité avec vos prospects et vos clients en utilisant la puissance de Messenger.

Sans être trop intrusif, et en demandant la permission, vous pouvez tout à fait communiquer via ce canal pour en savoir plus sur votre audience.

J’ai remarqué que cela vous permettait également de qualifier un lead, c’est-à-dire de savoir si la personne était réellement intéressée par vos services ou pas.

Vous verrez qu’il est également possible de créer un questionnaire à l’attention de vos prospects afin que ces derniers vous indiquent leur motivations, leur niveau d’intérêts etc…

À l’issue de celui-ci, vous pourrez décider alors s’il est nécessaire de continuer la conversation avec un prospect ou non.

Là est donc la principale plus value de cet objectif :

La proximité avec son prospect.

#5 Conversion

Enfin, celui qui est utilisé le plus souvent, l’indispensable “Conversion”.

C’est vraiment cet objectif de campagnes Facebook qui va venir finaliser votre entonnoir de conversion, en demandant à Facebook de vous trouver les personnes les plus chaudes pour réaliser une action significative sur votre site web, tel qu’un achat.

Attention, selon l’événement du pixel que vous choisirez dans vos ensembles de publicités, vous pourriez très bien vouloir y aller step-by-step.

Je veux dire par là que l’événement du pixel “Achat” est généralement précédé, par exemple dans le cas de l’e-commerce, par les événements suivant :

  • “Voir le contenu”
  • “Ajout au panier”
  • Puis enfin “Achat”

Une stratégie souvent utilisée est d’attendre d’avoir eu 50 événements par semaine avant de passer au suivant (suivant l’ordre chronologique ci-dessus).

En fait, comme nous l’avons dit plus tôt dans l’article, commencer directement en événement du pixel “Achat” peut s’avérer inefficace, et même contre-productif, car non seulement le pixel Facebook ne sera pas assez “chaud” pour vous trouver des clients qualitatifs, mais aussi les “Coût par Action” (CPA) risquent d’être beaucoup plus élevés qu’avec un pixel déjà éduqué.

C’est pour ces raisons que je vous recommande d’y aller progressivement, et de ne pas vouloir partir en “Achat” direct.

Vous risquez d’être déçu.

Par contre, en appliquant la stratégie recommandée, vous pourriez prétendre avoir des CPA assez bas, voir très bas dans le meilleur des cas, ce qui augmentera votre profitabilité.

Une autre tactique qui me donne des résultats, est d’effectuer du retargeting en objectif “Conversion”.

Je prends une de mes audiences personnalisées, comme celles où les personnes ont regardé une de mes pages produits, et je configure mon pixel en événement “Ajout au panier” ou, si la durée passée sur la page est plus longue, “Achat”.

Cela exige simplement que votre pixel soit “chaud” afin d’obtenir le meilleur ROAS possible.

Vous verrez qu’une fois un business bien lancé et un pixel rempli, cet objectif est celui qui va vous donner le sourire aux lèvres ;).

Car, en effet, c’est la bonne exécution des objectifs précédents qui vont conditionner la réussite de celui-ci.

Pour conclure sur les objectifs de campagnes Facebook

L’année 2020, année vraiment spéciale pour les raisons que vous connaissez, nécessite plus que jamais de l’organisation et de la rigueur dans vos planifications stratégiques en terme de campagnes Facebook.

La tendance va sûrement se poursuivre pour 2021.

Il est indéniable que la nouvelle crise causée par le coronavirus aura des répercussions dans un avenir proche, et dans les années à venir.

C’est pourquoi chaque investissement que vous ferez doit être minutieusement pensé avant le déploiement.

Dans notre cas sur Facebook Ads, je vous recommande de ne pas dissocier ces objectifs mais de les travailler de concert afin de maximiser leur efficacité.

N’oubliez pas qu’au final, les objectifs ne sont qu’une succession d’étapes à atteindre et à renouveler (méthode AIDA).

C’est ce qui conditionnera votre succès !

Laisser un commentaire

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer