E-commerce : Comment faire du dropshipping ?

Dans cet article, nous allons voir comment faire du dropshipping.

Vous avez sûrement entendu parler de ce business model qui a rendu riches certains entrepreneurs, partis de rien. 

Cet activité a le vent de poupe et connaît un succès fulgurant sur la toile, bien que ce modèle existe depuis bien longtemps.

Cependant, les nouvelles technologies et les outils de communication actuels sont devenus assez performants pour qu’une personne, novice en marketing digital, puisse faire du dropshipping, et le luxe, depuis chez lui.

Dans cet article, nous allons voir comment faire du dropshipping moderne.

Le Dropshipping, comment ça marche ?

Le dropshipping est un système de vente comprenant trois acteurs principaux : 

  • Un vendeur (le site e-commerce)
  • Un fournisseur
  • Un client

Ce qui différencie le dropshipping du système de vente classique, c’est que c’est le fournisseur qui expédie le colis directement chez le client.

En faîtes, le vendeur (généralement vous) possède un site e-commerce et  utilise une solution SaaS tel que Shopify où il vend les produits du catalogue d’un fournisseur.

Un peu comme le système traditionnel, me diriez-vous.

Mais nous allons voir, plus tard dans cet article, les avantages à faire du dropshipping.

Comment recevoir les paiements des ventes en dropshipping ?

Pour recevoir les paiements, deux solutions fiables :

  • Stripe : C’est une solution de paiement qui permet de récolter les paiements effectués sur votre site e-commerce par carte bleue.
  • Paypal : Inutile de le présenter, vous le connaissez tous.

Bien sûr, ces deux plateformes se rémunèrent en prenant une commission sur chaque ventes que vous allez effectuer, sous forme de pourcentage.

Rassurez-vous, ce n’est pas monstrueux.

Bien que, lorsque l’on fait beaucoup de ventes et que l’on regarde les “fees” (commissions en anglais), on ne peut s’empêcher de lâcher un petit : “Hum, quand même, c’est pas violent mais voilà quoi…”.

Après tout, c’est compréhensible. Rien n’est gratuit, et il est vrai que leur solution est indispensable pour gérer notre business.

schéma dropshipping
Le Schéma du Dropshipping

 

Pourquoi faire du dropshipping ?

Si vous souhaitez faire de l’e-commerce, sans pour autant avoir du stock chez vous, il est vrai que faire du dropshipping s’avère être une bonne solution.

Je connais personnellement des personnes n’ayant aucune prédisposition dans le business sur Internet obtenir des résultats colossaux.

Pourquoi ?

Car toutes les informations sont accessibles et les outils sont de plus en plus simple à utiliser.

L’avantage d’un logiciel comme Shopify, c’est que vous n’avez pas besoin, à proprement dit, de créer un site internet car cette plateforme met à votre disposition une quantité importante de templates (thèmes gratuits ou payants) pour vous permettre de vendre vos produits.

Bien sûr, il ne faut pas se lancer à l’aveuglette et il est nécessaire de se former si vous voulez gagner de l’argent en dropshipping.

Mais surtout, ne pas vous ruiner !

Car tout peut aller vite, dans un sens comme dans l’autre…

Comment se former au dropshipping ?

Vous avez plusieurs possibilités pour vous former.

Premièrement, si vous voulez en savoir plus sur l’univers du marketing en ligne de manière globale, je vous recommande de lire les articles sur les blogs suivants :

D’ailleurs, j’ai également eu la possibilité de rédiger des articles pour ces mastodontes du digital.

Pour se former au dropshipping, vous pouvez, aussi, consommer du contenus gratuits en regardant des vidéos sur YouTube ou en lisant des articles de blogs.

Comme vous êtes en train de le faire actuellement ;).

Si vous souhaitez aller directement dans le concret et avoir un accompagnement étape par étape, vous pouvez alors suivre une formation en ligne.

C’est un investissement.

Mais, croyez-moi, si la formation est de qualité (et ce n’est pas toujours le cas), vous en ressortirez gagnant sur plusieurs points.

Vous vous dîtes sûrement quel est l’intérêt d’acquérir une formation si toute l’information est librement accessible.

Je vais vous dire pourquoi.

Voici la différence entre le contenu que vous trouverez gratuitement et le payant :

Les formations payantes sont 20% théoriques et 80% pratiques.

Donc si vous n’êtes pas à l’aise avec les outils informatiques, vous gagnerez du temps (et de l’argent) car toutes les étapes vous seront indiquées en vidéos généralement.

Vous n’aurez donc pas à les chercher par vous-même.

Cependant, et comme dans tout, la qualité des formations diffèrent les unes des autres.

À vous de choisir quel programme de formation répond le mieux à vos besoins, et surtout, si la pédagogie vous plaît.

Maintenant, parlons des avantages à faire du dropshipping.

Les avantages

1. Vendre sans stock

Aucune logistique à gérer.

C’est la raison principale qui explique le succès de cette activité.

En somme, vous n’avez pas besoin d’avoir de stock chez vous et vous choisissez également les produits que vous voulez vendre.

En effet, vous pouvez référencer sur votre site les produits de différents fournisseurs trouver sur internet, ou en physique.

Le plus célèbre étant AliExpress, enfant d’Alibaba.

Toutefois, méfiez-vous.

Veillez à bien contrôler la qualité du produit avant de l’exporter chez votre client final.

2. Un investissement relativement faible au départ

Un autre avantage, est que vous n’avez pas besoin de millions d’euros pour vous lancer.

En effet, vous pouvez débuter théoriquement (et je pèse mes mots) avec un budget “minimum” de 250€.

Par contre, avec ce strict minimum, il va falloir être excellent dès le départ et avoir beaucoup de chances.

Personnellement, je recommande de débuter avec au moins un budget de 1000€.

Cela vous permettra d’avoir une marge de manoeuvre pour tester différents produits, sur des audiences différentes.

Et bien sûr, d’avoir le droit à l’erreur, sans pour autant plomber son business…

Les frais qui vous seront associés, si vous utilisez Shopify, sont :

  • Un hébergement web (environ 29€/mois)
  • Un nom de domaine (environ 12€)
  • Frais de logiciel (environ 60€/mois)
  • Budget publicitaire (variable selon vos ambitions)
  • Commissions de vente (bon signe, ça veut dire que vous vendez 😉)

3. Des revenus sans limites “par définition”

Vous souhaitez un complément de salaire ou faire des milliers (ou millions) d’euros ?

C’est tout à fait possible.

Sur internet, il n’y a pas de limite car 1 000 personnes peuvent se trouver sur votre site simultanément et acheter vos produits, contrairement à un commerce physique qui a la contrainte d’avoir une capacité d’accueil limitée.

Donc, potentiellement, tout est possible.

J’en ai fait ma propre expérience.

En réalité, tout dépendra de votre produit, du marketing que vous en ferez autour et de vos marges.

Qui dit marge dit que vous avez pris en considération vos revenus net après impôts, TVA etc…

Sur mon premier site e-commerce avec Shopify, j’ai réalisé ma première vente deux jours après la création de mon shop.

La suite a été plutôt pas mal ✅.

Bien sûr, il y a des inconvénients…

La concurrence

Bien évidemment, l’apparente facilité pour faire du dropshipping attire et la concurrence est rude aujourd’hui…

Il est également probable que la niche où vous souhaitez commercialiser vos produits soit prisée de toute part.

De ce fait, les coûts de la publicité, notamment Facebook Ads, risquent d’être assez élevés.

Mais c’est aussi bon signe !

Car cela veut dire qu’il y a de la demande.

Il va donc falloir que vous vous démarquiez sur un marché déjà inondé par vos concurrents. Cela peut être grâce à un branding plus puissant, par une meilleure qualité, un meilleur service client, des prix plus attractifs…

C’est à vous de définir la manière dont vous allez pénétrer votre marché cible.

Optimisation des marges

Une grande partie de votre travail lorsque vous souhaitez lancer un e-commerce en dropshipping est d’optimiser ses marges.

En effet, si vous voulez réussir à dégager des revenus intéressants, il va falloir maîtriser parfaitement vos coûts.

Les coûts publicitaires, les frais de logiciels, les commissions, les taxes…

Aucun frais n’est à négliger !

Par exemple, il va être compliqué d’acheter un produit 1,20€ chez AliExpress et de le revendre 10€.

Pas à cause de la marge, mais car le prix de vente est trop bas.

Même si vous faîtes quasiment du x10, le fond de roulement aura du mal à suivre si le chiffre d’affaires n’est pas un minimum élevé, car derrière, vous avez de la publicité Facebook (ou Google Ads) à envoyer !

Je vous recommande donc de vendre des produits avec minimum x3 et pas en dessous de 20€, si vous n’avez pas un business model basé sur le volume de vente.

Les délais de livraison (pour la Chine)

Une autre facette que je trouve problématique en dropshipping.

Les délais de livraisons.

En moyenne, vous pouvez comptez entre 2 à 4 semaines afin que vos clients reçoivent leur colis, si vous passez par AliExpress.

C’est un facteur qu’il faudra justifier au client. Heureusement, il existe plusieurs façons de contourner ce problème.

De plus, les conditions de transport des produits sont parfois désastreuses, selon le fournisseur.

Il n’est pas rare que les colis arrivent, soit endommagés, soit n’arrivent pas.

Tout simplement.

Pas de panique cependant.

AliExpress a un service client réactif et vous pouvez signaler à la plateforme que le fournisseur a eu une défaillance dans l’acheminement de ses colis.

À défaut, vous vous ferez rembourser la marchandise perdue grâce à la protection de l’acheteur.

La solution ? Trouver des fournisseurs express !

Ce que je vous recommande, est de vous fournir chez des fournisseurs au délai de livraison rapide.

Un exemple, BigBuy.

De plus, ce fournisseur basé en Espagne propose même de faire un emballage personnalisé à l’image de votre marque, contrairement à AliExpress où les emballages seront souvent en anglais ou chinois.

Si vous avez de la chance, et si vous vendez bien, certains fournisseurs pourront personnaliser leur packaging au nom de votre marque (sur AliExpress bien sûr, Alibaba le fait naturellement).

Le seul inconvénient sera que vos marges seront bien moins élevées avec Bigbuy car la livraison est rapide et le fournisseur européen.

Les demandes de remboursements

Logiquement, si le produit tarde à arriver à destination, le client peut s’impatienter et demander un remboursement.

Vous vous retrouvez alors bien embêter.

Surtout si vous aviez engagé des frais de publicités pour promouvoir un produit que vous allez devoir rembourser.

Comment vendre en dropshipping ?

Alors, ca y est, vous êtes décidé ?

Vous allez lancer votre propre site e-commerce avec une solution comme Shopify, Prestashop ou autre Magento pour vendre en dropshipping.

Il est redondant de passer des heures à vous renseigner sur comment faire du dropshipping, en regardant des vidéos sur YouTube, vous demandant également si le mieux serait de monter une boutique généraliste ou de niche.

La tendance actuelle pour vendre en dropshipping est le mono produit, car il permet de se concentrer sur un seul produit et d’augmenter fortement la valeur perçue de celui-ci.

Finalement, vous optez pour un site de niche dans le fitness ou le yoga, car nous entendons souvent qu’il est plus facile de cibler auprès de prospects ayant une passion ou un besoin profond.

Ce qui est totalement vrai dans le domaine du marketing, mais plus encore dans le webmarketing.

Du coup, vous vous empressez d’aller sur AliExpress pour regarder les produits de votre niche qui se vendent déjà très bien et vous vous dîtes :

” Ouh ! Lui, c’est un best-seller ! Il se vend déjà donc je vais en profiter pour prendre ma part du gâteau !”.

Ou bien, vous voulez la jouer fine :

“Hum, ce produit n’a pas beaucoup de ventes mais je sens qu’il a du potentiel. En plus, les avis semblent positifs.”

Laissez-moi vous annoncer deux excellentes nouvelles :

-La première est que la première réflexion est vraie.

-La deuxième est que la deuxième l’est également.

On commence la publicité ?

Le moment venu, vous lancez vos premières publicités Facebook et le résultat s’avère malheureusement catastrophique.

Faire du dropshipping n’est pas si simple alors…

Vous avez dépensé près de 100€ en 3 jours pour réaliser une ou deux ventes.

Et encore.

En bref, nous sommes très loin de la rentabilité que nous espérions au moment de lancer notre activité.

Au fur et à mesure que les jours passent, vous testez différents intérêts sur Facebook Ads mais les résultats ne sont toujours pas fringants.

Vous  souhaitez alors changer de source de trafic et tester la stratégie du marketing d’influence.

Vous rémunérez un influenceur avec comme objectif de déclencher des ventes massives et de passer enfin au stade “rentable”.

Le temps passe, cela commence à faire long…

Et c’est toujours compliqué de faire du dropshipping…

Une nouvelle fois, c’est la déception qui l’emporte. Vos ventes sont en hausses mais vous ne n’atteignez toujours pas le fameux seuil de rentabilité.

Et là, nous entrons dans une phase que nous connaissons tous à moment ou un autre, le doute.

Nous allons même jusqu’à douter de la fiabilité de l’e-commerce.

Oui, ça peut aller loin…

Mais je vous rassure le problème vient en grande partie de vous.

Ce qui pour moi est un point positif, car cela permet de nous remettre en question.

Dès à présent, je vous invite à accepter ces périodes au plus vite car c’est grâce à cette phase que vous allez pouvoir passer au niveau supérieur avec votre business.

Le plus important pour trouver des solutions en business (et dans la vie généralement) est de se poser les bonnes questions et de garder la tête froide.

Je le sais, car étant de nature impatiente, je m’attendais à ce que ça marche rapidement au bout de 3 jours.

Comme promis, nous allons étudier les différentes causes qui vous empêchent de réaliser des ventes régulières, mais avant cela, nous allons réaliser un petit exercice :

Je veux que vous présentiez votre site e-commerce a exactement 10 personnes hors entrepreneuriat web.

Et bien évidemment sans dire que c’est votre site.

Autre condition : Il faut que ces personnes soient potentiellement susceptibles d’être intéressées par les produits présents sur votre boutique en ligne.

Comment observez les résultats ?

Pour avoir un feedback immédiat, ce test doit impérativement être effectuer auprès de personnes qui se trouve à côté de vous.

Nous verrons par la suite comment réaliser ce test auprès de prospects en ligne.

Maintenant, voyons ensemble les raisons pour lesquelles vous ne vendez pas encore boutique dropshipping.

1. La présentation de votre site e-commerce en dropshipping version 2019

L’une des raisons principales pour lesquelles vous n’arrivez pas à vendre en dropshipping est peut-être le design de votre site e-commerce.

Bon nombre de mes élèves et autres personnes pensent avoir une belle boutique à premier abord.

Cependant, lorsque je me rend sur leur site, c’est parfois la catastrophe, ou du moins, ça ne donne AUCUNE envie d’y rester.

Il faut comprendre que les visiteurs sur votre site e-commerce cherchent une solution à leur problème, mais aussi une expérience utilisateur unique et agréable.

Ils savent également que d’autres sites proposent également une offre quasi-similaire à la vôtre, comme Amazon (et moins cher) et ils n’hésiteront pas à vous oubliez à tout jamais dans les 20 prochaines secondes (et encore) si dès l’arrivée sur votre site il n’y a rien pour les retenir.

Déjà que même si votre site est optimisé et qu’il navigue longtemps dessus la vente n’est pas assuré car ils iront parfois consulter la concurrence, imaginez en plus si l’ergonomie et le design ne sont pas au rendez-vous…

C’est un premier point absolument non-négligeable, ni compensatoire.

Thème gratuit ou payant pour faire du dropshipping en 2019 ?

En ce qui concerne les thèmes, beaucoup en utilisent des gratuits.

À moins d’avoir des compétences techniques en code ou design, je recommande fortement d’opter pour un payant pour faire du dropshipping.

Cela vous donnera une plus grande flexibilité et cela se sent directement dans l’aspect visuel de votre site.

La question est : Est-ce qu’un thème payant aura des répercussions sur mon chiffre d’affaires ?

La réponse est définitivement OUI.

Lors de la création de mon tout premier site e-commerce à succès, j’avais commencé par un thème gratuit.

Avec une partie des bénéfices réalisés, j’ai pris la décision d’investir dans un thème payant.

Les résultats ont été très satisfaisant et mon chiffres d’affaires a littéralement explosé les jours qui ont suivi.

J’ai par la suite reçu une proposition de rachat que je ne pouvais pas refuser à l’époque.

Et oui, il fallait que je rembourse mon prêt étudiant 😅.

Bien sûr, le prix du thème était inclus dans le vente. Ce qui en fait un investissement et non pas une dépense car vous le revendez avec votre boutique.

Conclusion

Faire du dropshipping et réaliser des chiffres conséquents est bien sûr encore possible.

Cependant, beaucoup de personnes sous estiment le quantité et la qualité de l’effort à fournir.

Il faut de l’attention, de la concentration et surtout un sens du détail bien prononcé.

Se former constamment pour réussir et le test de produit s’avèrent être les solution pour réussir en dropshipping.

2 réflexions sur “E-commerce : Comment faire du dropshipping ?”

Laisser un commentaire

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer
%d blogueurs aiment cette page :